La céramique industrielle à Andenne

XIXe – XXe siècles

39,00 

Description

À partir des années 1830, dans la révolution industrielle qui bat son plein, Andenne délaisse l’activité céramique à usage domestique pour se lancer dans une production adaptée aux besoins des usines : revêtements pour les hauts fourneaux ou les aciéries, creusets pour l’industrie du zinc et la verrerie, etc. Au XIXe siècle, la céramique industrielle bouleverse la physionomie de la ville. Un pont sur la Meuse, l’arrivée précoce du chemin de fer, d’orgueilleuses demeures patronales, et enfin une abondance d’usines qui vaudra à la cité de sainte Begge son titre de « ville aux cheminées », témoignent de cette métamorphose. Le tissu industriel se densifie, fait de multiples sociétés, petites ou plus grandes.

Créée en 1951, Belref vit en étroite symbiose avec la sidérurgie wallonne. Elle en épousera les vicissitudes et périclitera à sa suite. 1993, l’année de sa fermeture, scelle aussi la fin de l’activité céramique industrielle à Andenne. Celle-ci génèrera un double héritage : technologique, avec les applications actuelles de la néo-céramique, de la prothèse dentaire aux boucliers thermiques des fusées spatiales, et patrimonial, avec le nouvel Espace muséal d’Andennne, le portail Bibliotheca Andana, ou même l’exposition temporaire Ceramic Valley auquel le présent livre fait écho.

Au-delà de son strict intérêt pour l’histoire de la céramique andennaise, cet ouvrage jette une lueur sur cette région industrielle nichée entre les bassins de Liège et de Charleroi. Il constitue donc une balise bienvenue dans la connaissance du passé industriel wallon, dont il éclaire un pan riche mais jusqu’ici encore trop méconnu.

 

 

 

Informations complémentaires

Auteur

Arnaud Péters, Geneviève Xhayet

Nombre de pages

256

Format

21 x 26 cm

ISBN

978-2-39010-183-3